Odeur du temps, par Jean d’Ormesson 1


J’ai fini le mois dernier Odeur du temps par Jean d’Ormesson de l’Académie Française. Excellent à plus d’un titre, il constitue selon moi un must.

Un véritable plaidoyer pour la lecture, c’est ce que propose cet ouvrage qui est un recueil d’articles que l’auteur a publié notamment dans le Figaro des années 1970 à nos jours.

Combler ses lacunes de culture littéraire “classique” devient un plaisir et même quelque chose allant de soi tant ce livre donne envie de lire.

Des classiques comme Chateaubriand – dont M. d’Ormesson est passionné – à des auteurs plus modernes comme Aragon, vous découvrirez ou redécouvrirez des livres passionnants.

De même, qu’ils soient Français ou étrangers – comme Borgès ou Joyce – leurs livres sont chroniqués avec brio.

Immensément cultivé d’un point de vue littéraire (normal diront certaines personnes d’humeur ronchonne, c’est son job) il est aussi très voyageur et très au fait des cultures internationales.

Avec un style léger l’auteur relate certains faits marquants de l’époque à laquelle et on perçoit des échos de la guerre en Yougoslavie ou divers évènements politiques marquants.

C’est ce qui frappe dans ce livre, la légéreté de l’ensemble. On lit de la littérature, de la vraie, et ce sans s’en rendre compte.

On voyage aussi beaucoup, et ce tant dans l’espace – du Brésil à l’Asie en passant par l’Italie – que dans le temps – de l’Egypte antique à la Renaissance.

L’ouvrage clôt sur deux lettres parues sous forme d’articles hilarants ou l’auteur écrit au directeur de la rédaction – alors Franz Olivier Giesbert – où il raconte qu’il s’est échappé de la vie en France pour vivre temporairement dans deux iles méditerranéennes.

A titre personnel, M. d’Ormesson m’a donné envie de lire d’autres genres que le roman policier ou la littérature de science fiction. Ces genres représentent pourtant la très grande majorité des ouvrages que je lis à titre ludique.

Conclusion :

Un chef d’oeuvre que tout le monde peut lire, Odeur du temps ravira le jeune lecteur ou le sénior qui cherche à diversifier ses lectures des auteurs classiques. Je pense sincèrement que ce livre à une place dans chaque famille.

Ce magnifique ouvrage rejoint mon panthéon des livres que je relirais volontiers un jour avec Les Misérables de Victor Hugo ou Au tréfonds du ciel de Vernor Vinge.

Vous l’aurez compris, je suis absolument fan et compte lire d’autres livres de cet auteur mais aussi des ouvrages qu’il a recommandé. Je reviendrais ici vous en parler.

Note : 20/20.

Appréciation : en trois mots? Le livre parfait.

Pour vous tenir au courant de mes lectures, je vous invite à vous abonner à mon flux RSS, n’hésitez pas !


Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

One thought on “Odeur du temps, par Jean d’Ormesson