Payer moins d’impôts tout en ayant de l’eau gratuite


euros.jpgSelon un article publié hier sur le site du Figaro : “L’achat d’équipements destinés à récupérer l’eau de pluie pour un usage domestique donne droit à un crédit d’impôt de 25% des dépenses investies.

“(…) Ainsi, une famille de quatre personnes qui consomme en moyenne 120 m3 peut économiser 70 m3 d’eau potable par an.

Ce dispositif fiscal se révèle très intéressant du fait qu’il permet de diminuer les impôts payés tout en faisant des économies et en agissant de façon écologique. Bien entendu, certaines conditions s’appliquent pour bénéficier de ces aides.

Selon l’article publié par le quotidien :

Récupérer l’eau de pluie afin de réaliser des économies de consommation et au niveau des impôts, c’est possible. Un crédit d’impôt en faveur de l’installation par les particuliers de systèmes de collecte, de traitement et de distribution des eaux pluviales s’élève à 25%, dans la limite de 8000 euros pour une personne célibataire et 16.000 euros pour un couple soumis à une imposition commune. La somme est majorée de 400 euros par personne à charge.

Ces dépenses d’équipements doivent avoir eu lieu entre le 1er janvier de cette année et le 31 décembre 2009. Combien coute un système de récupération d’eau de pluie? Pour environ 5000-6000 euros, on disposera d’un réservoir qui permet de diriger l’eau de pluie vers une fosse que l’on relie aux services dont on souhaite l’utilisation.

Cette initiative est intéressante du fait qu’elle permet de diminuer la demande d’eau de ville, dont les prix augmentent année après année.

Ces réservoirs enterrés permettent ainsi d’arroser à peu de frais son jardin lors des périodes sèches ou de canicules.

A noter que mon ami Qat avait écrit un article en mai à ce sujet sur son blog : Certains problèmes sont-ils insolubles dans l’eau de pluie ?

Cet article fort intéressant relate les difficultés rencontrées au niveau pratique pour prendre ses douches avec de l’eau de pluie et ainsi maximiser l’utilisation qui peut être faite de cette eau qui tombe sur nos toits.

Source : Impôts, économisez grâce à la pluie

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *