Résumé du mois de juin 2007


juin2007.jpgLe mois de Juin fut assez riche en évènements au niveau écologique. Vous trouverez ici un résumé des articles que j’ai publié ce mois-ci sur ce site.

On notera notamment que le gouvernement fédéral américain commence à changer de position vis à vis du changement climatique et que les émissions de CO2 ont légèrement diminué dans l’Union Européenne.

Les autres articles concernent le monde entier et nous ont envoyé vers les cinq continents. Voici donc une sélection des faits marquants niveau écologie, climat et énergie de ce mois de juin.

Le G8, le groupe des huit plus grandes puissances économiques du monde se sont rencontré au début du mois pour discuter climat. La bonne nouvelle de ce sommet provient des Etats-Unis, dont le gouvernement fédéral s’engage à diminuer ses émissions de gaz à effet de serre.

Aucun chiffre ne fut donné, mais cela tranche avec la position habituelle du Président Bush à ce sujet. Nul doute que la situation évoluera encore dans le bon sens, au vu de l’opinion du peuple américain à ce sujet.

J’ai publié un article dans la langue de Molière et en deux parties ( première et deuxième ) qui concerne les attentes que je porte auprès du nouveau Ministre d’Etat dédié à la cause écologique au niveau climat et énergie.

Ces quatre mesures qui concerne tant l’isolation des batiments, et les comportement vertueux, les transport, tout comme le développement des énergies renouvelables et la préparation du renouveau des centrales nucléaires, permettrait à la France de diminuer fortement ses émissions de gaz à effet de serre et ceci de façon durable.

Ces propositions seront normalement bientôt suivies par ce que je pense doit être fait au niveau développement durable. Ces idées concerneront la gestion de l’eau, le développement d’une agriculture plus respectueuse de la Nature et des Hommes ainsi que la sauvegarde de la biodiversité.

J’ai écrit un autre article en Français sur un livre que je recommande vivement à tous mes lecteurs. “ Le Plein s’il vous plait ”, de J-M. Jancovici et A. Legrand a pour sujet les crises climatiques et énergétiques et propose une solution intéressante à ces deux problèmes majeurs de notre temps.

Selon les auteurs taxer progressivement les énergies fossiles telles que le gaz naturel, le pétrole et le charbon diminuerait tant nos émissions de gaz à effet de serre que notre dépendance à ces énergies. Une idée au combien séduisante à la lecture de cet ouvrage.

Au niveau mondial et à propos des énergies propres, deux pays, l’Australie et le Brésil sont en train d’envisager la construction de centrales nucléaires pour le premier et de barrages pour le second.

L’Australie pourrait ainsi diminuer massivement ses émissions de gaz à effet de serre en passant du charbon a l’uranium pour la production de son électricité tandis que le géant de l’ Amérique du Sud pourrait augmenter sa capacité de production d’électricité. Le projet de barrage a cependant plus d’aspects négatifs que positifs.

La Chine étonne chaque jour davantage par son gigantisme. Ainsi, quand le gouvernement local veut arrêter la progression du désert de Gobi qui menace des grandes villes comme Pékin, et veut ainsi planter de véritables fôrets.

Une idée qui si elle était correctement mise en oeuvre lutterait contre le changement climatique. Ceci nécessiterait aussi une amélioration générale de la situation au niveau écologique du pays, qui est le deuxième plus grand émetteur de gaz à effet de serre du monde et qui est en passe de supplanter le numéro un mondial, les Etats-Unis.

Notre tour du monde se termine chez nous avec l’Union Européenne. Nos émissions de gaz à effet de serre ont légèrement diminué en 2005. C’est une bonne nouvelle, maintenant il reste à savoir si cette baisse amorce un phénomène durable ou s’il s’agit juste d’une pause. A noter que les résultats pays par pays sont contrastés, avec certaines émissions nationales qui augmentent.

L’industrie informatique veut aussi prendre part à la lutte contre le réchauffement de la planète et en augmentant le rendement électrique des ordinateurs. De nos jours la moitié de l’énergie consommée par les ordinateurs est perdue en chaleur.

Une initiative louable mais qui s’apparente plus à un coup de publicité et qui compenserait à peine la future explosion du parc informatique mondial qui doit doubler dans la décennie à venir.

Autre information intéressante, un sondage a été effectué au niveau mondial pour cerner les opinions en ce qui concerne le changement climatique et l’énergie. Les résultats sont prometteurs.

En effet, que ce soit dans les pays développés ou en voie de développement, les attentes sont fortes à ces niveaux et les gens semblent près à agir de façon massive pour éviter le pire. Reste à savoir si ce là sera suivi d’actions. ( Première et deuxième partie de l’article )

Pour finir cet article, je voudrais noter que la photo qui illustre cet article a été prise par mes soins. Les botanistes, ou les amoureux de la Nature, auront reconnu un lys orangé, que j’ai eu la chance de prendre en photo en Juillet 2006 lors d’un voyage auprès de ma famille. Les lys sont typiquement une plante estivale, ce qui lui vaut d’orner cet article.

Voulant illustrer mes articles par des photos, et n’ayant ni les moyens ni la volonté de payer des images professionnelles, j’aurai recours autant se faire que peut à des photos issues de mes archives personnelles. Cela me permettra aussi de donner un aperçu de mes modestes talents de photographe amateur.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *